Les voitures électriques disposent d’une autonomie de plus en plus grande et les temps d’arrêt à la station de charge rapide sont de plus en plus courts. Et pourtant, des hésitations subsistent çà et là, surtout quand il est question de situations extrêmes : entreprendre un long voyage, qui plus est en hiver avec la glace et la neige, est-ce vraiment faisable ?

Ralf Schwesinger, Taycan 4S Cross Turismo, 2022, Porsche Schweiz AG
Finalement, c’est Ralf Schwesinger qui a décroché la place très convoitée de conducteur.

Le eNordkappChallenge vise justement à dissiper ces doutes. Au total, 19 équipes de Suisse, d’Allemagne et du Luxembourg se sont réunies en fin d’année dernière pour l’ENC2021 à Flensburg (Allemagne). De là, elles ont pris la route du lointain cap Nord et en sont revenues, le tout en roulant uniquement à l’électricité. Sur la grille de départ où se mélangeaient des voitures de toutes tailles et de toutes catégories de prix figurait également une équipe du Centre Porsche de Zoug. Pour cette aventure de deux semaines commencée le 27 décembre 2021, le pilote du Taycan 4 Cross Turismo a été tiré au sort parmi 280 candidats. « Nous avons été contactés par l’organisateur. Pour nous, soutenir ce Challenge allait de soi », se souvient Raffael Wild, du Centre Porsche de Zoug. « Les questions d’autonomie et de recharge sont encore souvent source d’inquiétude. Ce voyage jusqu’au cap Nord prouve de manière impressionnante qu’il est vraiment possible d’aller partout avec une voiture électrique moderne. Il n’y a donc rien à craindre. »

Finalement, c’est Ralf Schwesinger qui a décroché la place très convoitée de conducteur. Auteur de livres et conférencier, il a même un tour du monde électrique à son actif. En 20 mois, il a traversé l’Europe, la Nouvelle-Zélande, l’Australie, le Canada et les États-Unis. Avec Nicole Wanner, il a rassemblé les leçons de cette expérience dans le premier guide des voyages en voiture électrique. Schwesinger est donc un utilisateur chevronné de voitures électriques, mais, jusque là, il n’a pas encore conduit de Porsche. Comme copilote, il a choisi Michael Theune, qui est un peu son contraire : c’est un conducteur de Porsche passionné, mais jusqu’à présent, il connaît surtout le moteur Boxer classique.

Ralf Schwesinger, Roberto De Prisco, Taycan 4S Cross Turismo, 2022, Porsche Schweiz AG

L’itinéraire est établi par l’organisateur et il comporte des checkpoints et des hébergements pour la nuit. C’est aux équipes de décider quand et où recharger. « En l’occurrence, nous ne nous sommes pas beaucoup préparés », explique Schwesinger. « Nous nous sommes surtout appuyés sur les calculs du GPS et sur le réseau de charge de Porsche. » Le duo n’a modifié son parcours qu’en cas de nécessité. « En Norvège, il existe de nombreux fournisseurs locaux de stations de charge rapide ; selon le tronçon du parcours, il est judicieux de les intégrer, et en plus, ça peut faire gagner du temps lors de la recharge. » Le pro de la voiture électrique est enthousiasmé par les capacités du véhicule. « Dans le Grand Nord, nous avons eu des températures qui descendaient jusqu’à moins 23 degrés, ce qui entraîne une consommation nettement plus élevée. Eh bien, en un seul jour, la voiture s’est complètement adaptée à ces conditions et a modifié en conséquence notre itinéraire et les prévisions d’autonomie. » Si la consommation augmente à cause du froid, en revanche, un autre facteur la réduit un peu : « En Norvège, on ne roule jamais à plus de 80 km/h. Une charge de batterie permet donc de parcourir environ 300 km », explique Schwesinger.

Chaque jour, des étapes de 300 à 500 km sont au programme du Challenge. « Une fois, nous avons fait nuit blanche et roulée environ 900 km en une journée », raconte-t-il. Le Taycan 4 Cross Turismo permet lui aussi ce genre de performance, car sa puissance de charge atteint 270 kW et il peut donc remplir sa batterie à 80 % en moins de 23 minutes. Et en plus, sur sol gelé, le Taycan a prouvé qu’il ne lâchait pas son conducteur : « La transmission intégrale, associée aux pneumatiques assez larges, m’a vraiment étonné. Même sur des routes très glissantes, le Taycan a un comportement très sûr et souverain. » Toutefois, l’équipe du Centre Porsche de Zoug a dû avancer son retour.

« Une tempête était annoncée et nous n’aurions pas pu quitter l’île où se trouve le cap Nord. » Le temps de faire quelques photos souvenirs, nous sommes rentrés directement pour rendre le Cross Turismo dans les délais à Rotkreuz après cette grande aventure. Les conducteurs ont parcouru presque 8 000 km en seulement deux semaines à bord de cette voiture électrique habillée d’un film très voyant. « Nous sommes très fiers de notre équipe de pilotes, et ravis d’avoir fait le choix idéal pour ce projet ! » En l’occurrence, « haute performance » ne s’applique pas seulement au véhicule. Nous allons exposer la voiture dans notre showroom avant de lui retirer son film et de la réutiliser. « L’expérience que Ralf Schwesinger et Michael Theune ont acquise au cours de ce voyage est unique et nous sommes impatients de tirer toutes les leçons de l’eNordkappChallenge », déclare Raffael Wild.

Weitere Artikel

Consommation et émissions

Taycan 4S Cross Turismo

WLTP*
  • 0 g/km
  • 24,8 – 21,3 kWh/100 km
  • 415 – 490 km

Taycan 4S Cross Turismo

Consommation de combustible / Émissions
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 0 g/km
consommation électrique en cycle mixte (WLTP) 24,8 – 21,3 kWh/100 km
Autonomie électrique combinée (WLTP) 415 – 490 km
Autonomie électrique en zone urbaine (WLTP) 517 – 600 km
Classe d'efficacité: A