C’est donc près de trois ans après le lancement de la production en septembre 2019 que le modèle anniversaire est sorti de la ligne d’assemblage de l’usine de la maison mère à Zuffenhausen. Ce Taycan Turbo S Bleu Neptune est destiné à un client britannique. « Nous sommes très heureux d’avoir atteint si vite cette étape importante dans l’histoire de la production de notre entreprise, malgré les défis auxquels nous avons été récemment confrontés, dont notamment la pénurie de semi-conducteurs et les nombreuses incertitudes liées à la pandémie de Covid-19 », a déclaré Kevin Giek, directeur de la gamme Taycan. « Le Taycan nous a permis de nous lancer dans l’ère de la voiture électrique en remportant un franc succès. »

À l’heure actuelle, les trois principaux marchés pour ce modèle sont les États-Unis, la Chine et la Grande-Bretagne avec l’Irlande. Le modèle est désormais disponible en trois versions de carrosserie : Taycan Sport Limousine, Taycan Cross Turismo et Taycan Sport Turismo, avec, pour chacune, jusqu’à cinq niveaux de performance. Il existe en outre des variantes en version propulsion arrière ou transmission intégrale. Avec une autonomie de 513 kilomètres selon la norme WLTP, le Taycan 4S est la version offrant la plus grande autonomie de toute la gamme. Et avec le Taycan Turbo S, une voiture électrique de série n’a jamais été aussi rapide, puisqu’il détient actuellement le record de 7:33 minutes sur la boucle Nord du Nürburgring.

Séduit par son design et ses prouesses techniques : Jean-Hubert Revolon à propos de son Taycan 4S

Le Taycan ne s’est pas contenté d’atteindre la barre des 100 000 véhicules sortant des lignes de production : ce jalon important a aussi été franchi au niveau du kilométrage, puisque de nombreux clients ont d’ores et déjà dépassé les 100 000 kilomètres au volant de leur voiture de sport électrique. Et Jean-Hubert Revolon a même déjà inscrit plus de 188 000 kilomètres au compteur de son Taycan 4S dont il est l’heureux propriétaire depuis la mi-août 2020. Ce chef d’une entreprise de transport vit dans l'agglomération lyonnaise. Au volant de sa Porsche, il s’est déjà rendu dans presque tous les pays limitrophes de la France, en effectuant des étapes pouvant atteindre 1 200 kilomètres par jour.

Jean-Hubert Revolon, Taycan 4S with 188,119 km, 2022, Porsche AG
Jean-Hubert Revolon
Taycan 4S with 188,119 km, 2022, Porsche AG
Taycan 4S avec 188 119 km au compteur
Taycan 4S with 188,119 km, 2022, Porsche AG
Taycan 4S avec 188 119 km au compteur
Taycan 4S with 188,119 km, 2022, Porsche AG
Taycan 4S avec 188 119 km au compteur
/

Le design et « les innovations techniques qui réduisent non seulement les nuisances pour l’environnement mais aussi les dépenses en raison des faibles coûts d’utilisation » constituent les critères décisifs ayant motivé son acquisition du Taycan, souligne-t-il. D’autres points forts du modèle ont joué un rôle, à savoir la puissance du véhicule et son châssis « offrant une adhérence et une agilité exceptionnelles, dont seuls les magiciens de chez Porsche ont le secret.» Ce dirigeant de société de 43 ans ajoute qu’aucune de ses nombreuses voitures n’a jusqu’à présent offert autant de fiabilité que son Taycan 4S. À ce jour, seul un capteur monté sur le châssis a dû être remplacé.

Jean-Hubert Revelon se rappelle aussi un incident étrange lié à la recharge de son véhicule : il se revoit au volant de son Taycan à quelques mètres d’une station de recharge mais que la présence d’une barrière lui rendait inaccessible. La borne en question faisait partie d’une aire de repos d’autoroute et était donc inaccessible depuis la localité où il se trouvait, contrairement à ce que lui avait indiqué à tort son système de navigation.

Un achat impusif : le Taycan 4S de Guillaume Takvorian

Guillaume Takvorian compte lui aussi parmi les clients ayant parcouru le plus de kilomètres au volant de son Taycan. À la mi-juin de cette année, alors que le compteur de son Taycan 4S venait d’afficher un kilométrage à six chiffres, il décida de documenter l’événement par une photo sur son portable. Au moment du cliché, sa Porsche avait déjà engrangé pas moins de 113 977 kilomètres.

The Takvorian family, Taycan 4S with 113,977 km, 2022, Porsche AG
La famille Takvorian

Pour ce pharmacien originaire de Marseille, l’acquisition de son Taycan Sport Limousine Gris Volcan en juin 2020 fut un achat coup de cœur. « La concession de Porsche à Toulon venait de recevoir la livraison d’un Taycan. Et un essai sur route a suffi à me convaincre d’acheter ce modèle », dit-il en souriant. Pour ses déplacements professionnels, il se sert de son Taycan 4S surtout dans le Midi. « Son trajet le plus long l’a conduit de Marseille à Megève dans les Alpes de Savoie. Étant donné que sur les 440 kilomètres du trajet, la route ne fait que monter, cela se répercute sur la consommation électrique. Il m’a donc fallu prévoir un arrêt à la concession de Porsche de Grenoble pour recharger gratuitement mon Taycan », se rappelle le client de 41 ans. À l’exception d’une hélice de ventilateur bruyante, qui a d’ailleurs pu être remplacée en faisant jouer la garantie, je n’ai pas eu le moindre problème sur cette longue distance.

« C’est un vrai plaisir de conduire le Taycan », souligne Guillaume Takvorian. Pour lui, les atouts incontestables du modèle concernent non seulement la puissance déployée mais également son esthétique : « En matière de design, le Taycan présente tous les atouts d’une Porsche typique, mais aussi de nombreux détails caractéristiques de la marque. À ceux-ci s’ajoutent la modernité et le savoir-faire de pointe du constructeur. » Ce Français qui passe beaucoup de temps sur les routes est particulièrement sensible au confort sonore de l’entraînement électrique. « J’adore la sonorité de ma 911 Targa, mais sur les longues distances, le silence du Taycan est vraiment très agréable. » Il recharge toujours sa Porsche la nuit sur sa borne domestique, la Wallbox, et, si nécessaire, lors des déplacements auprès de stations de recharge rapide.

Souvent en déplacement professionnel en Europe de l’Est : Markus Kreutel et son Taycan Turbo

En revanche, c’est surtout à des stations de recharge rapide que Markus Kreutel fait le plein d’électricité sur son Taycan. Rien d’étonnant à cela, compte tenu de la longueur de ses étapes pouvant atteindre 1 500 kilomètres par jour. Avec son véhicule de fonction, un Taycan Turbo, ce collaborateur Porsche a accumulé pas moins de 134 911 kilomètres entre février 2021 et août 2022. Markus Kreutel dirige la planification de la carrosserie chez Porsche et est à ce titre responsable des essais de carrosserie dans les usines de Zuffenhausen, de Leipzig et de Bratislava. En sa qualité de CEO de la fabrication des outils chez Porsche, il s’occupe également des sites de ce secteur à Schwarzenberg, Dubnica et Horná Streda. En conséquence, il se rend fréquemment du siège de Porsche à Zuffenhausen en Slovaquie ou dans les monts Métallifères.

Markus Kreutel, Employee of Porsche AG, Taycan Turbo with 134,911 km, 2022, Porsche AG
Markus Kreutel
Taycan Turbo with 134,911 km, 2022, Porsche AG
Taycan Turbo avec 134’911 km
Markus Kreutel, Employee of Porsche AG, Taycan Turbo with 134,911 km, 2022, Porsche AG
Le seul problème : Le cache en plastique sur la fermeture du haillon s’est détaché.
Taycan Turbo with 134,911 km, 2022, Porsche AG
Taycan Turbo avec 134’911 km
/

Outre la capacité du Taycan à couvrir de longues distances, sa sécurité de conduite, y compris par mauvais temps, et la précision de son châssis, Markus Kreutel apprécie tout particulièrement les coûts d’utilisation inférieurs à ceux d’un modèle thermique. Il ne tarit pas non plus d’éloges sur la finition et la durabilité du modèle : les nombreux trajets ne laissent aucune trace sur le Taycan blanc, que ce soit sur le plan esthétique ou technique, même lorsque les 100 000 kilomètres ont depuis longtemps été dépassés. « La batterie a conservé 91 % de sa capacité », explique Markus Kreutel. Et dans son cas aussi, le seul problème rencontré était une broutille : le couvercle en plastique du déverrouillage du hayon s’était desserré.

En revanche, il avoue que l’infrastructure de recharge met parfois ses nerfs à rude épreuve. « J’en garde notamment le souvenir lors d’un déplacement en Roumanie. La première station de recharge que j’avais réussi à trouver à Timișoara à deux heures du matin ne fonctionnait pas. Et la station la plus proche était située à Arad sur une route secondaire non éclairée. » L’expansion du réseau de bornes de recharge rapide constitue pour ce grand conducteur une priorité absolue.

Début et fin : tests d’endurance effectués par les magazines allemands Auto Bild et auto motor und sport

Comme on peut s’y attendre, les journalistes automobile parcourent de nombreux kilomètres, tout comme les clients et les collaborateurs de Porsche. Un Taycan 4S de couleur Frozen Blue a parcouru 100 000 kilomètres en un temps limite pour le magazine spécialisé allemand Auto Bild. Ce test d’endurance exigeant commencé le 17 octobre 2020 s’est achevé fin novembre 2022. « Notre test d’endurance du Taycan a prouvé au moins trois choses. Premièrement, cette voiture attire les regards comme nulle autre », explique Tom Drechsler, rédacteur en chef du magazine Auto Bild et du secteur automobile du groupe Bild. Deuxièmement, une Porsche électrique se doit d’être une Porsche dès le premier instant, une case qui a été cochée par le Taycan. Et troisièmement, le Taycan prouve qu’il est possible de parcourir de longues distances en véhicule électrique. »

Taycan 4S from Auto Bild, 2022, Porsche AG
Taycan 4S, © Auto Bild

La revue auto motor und sport vient de lancer un test sur un Taycan 4 Cross Turismo : un modèle Vert Mamba enrichit depuis peu la flotte de véhicules de la rédaction qui sont soumis à des tests d’endurance. Et d’ici deux ans, son compteur devrait lui aussi afficher un kilométrage à six chiffres. C’est la première fois que l’entreprise de presse allemande « Motor Presse Stuttgart » soumet un véhicule électrique à un test d’endurance sur une distance de 100 000 kilomètres. « Bien sûr, le fait d’avoir une Porsche dans notre flotte de véhicules soumis à un test d’endurance est tout à fait exceptionnel. Divers tests rapides d’une courte durée ne dépassant pas douze mois et généralement comprise entre trois et six mois ont été réalisés jusqu'à. Il est donc temps d’effectuer des tests sur des véhicules électriques sur une distance de 100 000 kilomètres. Nous nous donnons au maximum deux ans pour y arriver », précise Michael Pfeiffer, rédacteur en chef de auto motor und sport.

Taycan 4 Cross Turismo from auto motor und sport, 2022, Porsche AG
Taycan 4 Cross Turismo, © auto motor und sport

« Nous avons à présent la certitude que, pour les véhicules électriques aussi, nous pouvons garantir une documentation très minutieuse des processus de recharge et de la consommation qui satisfait à nos critères de qualité. Cela est indispensable afin de pouvoir tirer des conclusions qualifiées quant à la qualité du véhicule au quotidien. Par ailleurs, il va de soi que nous sommes impatients de découvrir la performance du Cross Turismo au quotidien », ajoute Jens Dralle, responsable test et technique du magazine auto motor und sport.

Une production à la fois smart, green et lean

Le Taycan et ses méthodes de production ultra modernes posent de nouveaux jalons en matière de durabilité et de numérisation. En effet, des procédés de fabrication de pointe qui reposent sur des technologies et des processus novateurs ont vu le jour à Stuttgart-Zuffenhausen. C’est ainsi que, par exemple, la production des moteurs électriques fait appel à l’intelligence artificielle (IA). Ainsi, par exemple, l’apprentissage automatique (ou « Machine Learning ») permet à des systèmes de caméras d’évaluer la qualité de l'estampillage du numéro du moteur et du prémontage de la boîte de vitesses avec davantage de précision que les systèmes de surveillance conventionnels ne faisant pas appel à l’intelligence artificielle. Cela a aussi pour effet d’alléger le travail des collaborateurs en réduisant le nombre de contrôles auxquels ces derniers doivent procéder. Dans le domaine des processus et des technologies économes en ressources, un exemple illustre parfaitement ce point, à savoir la possibilité ainsi créée de récupérer l’énergie des robots. Comme sur le Taycan : à chaque freinage, l’énergie cinétique est transformée en énergie électrique puis stockée à l’aide d’un condensateur haute performance. L’énergie ainsi récupérée est utilisée en cas d’accélération du robot.

« Le Taycan est un vecteur d’innovation, tout comme sa production », affirme Albrecht Reimold, membre du directoire de Porsche AG, responsable de la production et de la logistique. « Depuis le début de la production en 2019, notre fabrication du Taycan affiche un bilan carbone neutre. À l’heure actuelle, cela vaut également pour la production de l’ensemble des voitures de sport dans nos usines de Zuffenhausen et de Leipzig. Nous sommes donc en passe de concrétiser notre objectif de devenir une usine zéro impact. Smart, green et lean – telle est notre conception d’une production durable. »

Weitere Artikel

Consommation et émissions

Taycan GTS Sport Turismo

WLTP*
  • 0 g/km
  • 24,1 – 21,0 kWh/100 km
  • 424 – 490 km

Taycan GTS Sport Turismo

Consommation de combustible / Émissions
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 0 g/km
consommation électrique en cycle mixte (WLTP) 24,1 – 21,0 kWh/100 km
Autonomie électrique combinée (WLTP) 424 – 490 km
Autonomie électrique en zone urbaine (WLTP) 524 – 615 km
Classe d'efficacité: A

Taycan Turbo

WLTP*
  • 0 g/km
  • 23,6 – 20,2 kWh/100 km
  • 435 – 507 km

Taycan Turbo

Consommation de combustible / Émissions
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 0 g/km
consommation électrique en cycle mixte (WLTP) 23,6 – 20,2 kWh/100 km
Autonomie électrique combinée (WLTP) 435 – 507 km
Autonomie électrique en zone urbaine (WLTP) 537 – 630 km
Classe d'efficacité: A

Modèles 911 Targa

WLTP*
  • 11,3 – 10,4 l/100 km
  • 257 – 236 g/km

Modèles 911 Targa

Consommation de combustible / Émissions
consommation de carburant en cycle mixte (WLTP) 11,3 – 10,4 l/100 km
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 257 – 236 g/km
Classe d'efficacité: G

Modèles Taycan Cross Turismo

WLTP*
  • 0 g/km
  • 26,4 – 21,2 kWh/100 km
  • 415 – 490 km

Modèles Taycan Cross Turismo

Consommation de combustible / Émissions
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 0 g/km
consommation électrique en cycle mixte (WLTP) 26,4 – 21,2 kWh/100 km
Autonomie électrique combinée (WLTP) 415 – 490 km
Autonomie électrique en zone urbaine (WLTP) 517 – 616 km
Classe d'efficacité: A

Modèles Taycan

WLTP*
  • 0 g/km
  • 24,1 – 19,6 kWh/100 km
  • 370 – 512 km

Modèles Taycan

Consommation de combustible / Émissions
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 0 g/km
consommation électrique en cycle mixte (WLTP) 24,1 – 19,6 kWh/100 km
Autonomie électrique combinée (WLTP) 370 – 512 km
Autonomie électrique en zone urbaine (WLTP) 440 – 630 km
Classe d'efficacité: A

Modèles Taycan GTS

WLTP*
  • 0 g/km
  • 24,1 – 20,3 kWh/100 km
  • 424 – 504 km

Modèles Taycan GTS

Consommation de combustible / Émissions
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 0 g/km
consommation électrique en cycle mixte (WLTP) 24,1 – 20,3 kWh/100 km
Autonomie électrique combinée (WLTP) 424 – 504 km
Autonomie électrique en zone urbaine (WLTP) 524 – 624 km
Classe d'efficacité: A

Taycan Sport Turismo Models

WLTP*
  • 0 g/km
  • 24,7 – 20,2 kWh/100 km
  • 358 – 497 km

Taycan Sport Turismo Models

Consommation de combustible / Émissions
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 0 g/km
consommation électrique en cycle mixte (WLTP) 24,7 – 20,2 kWh/100 km
Autonomie électrique combinée (WLTP) 358 – 497 km
Autonomie électrique en zone urbaine (WLTP) 433 – 619 km
Classe d'efficacité: A

Taycan 4S

WLTP*
  • 0 g/km
  • 24,1 – 19,8 kWh/100 km
  • 370 – 512 km

Taycan 4S

Consommation de combustible / Émissions
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 0 g/km
consommation électrique en cycle mixte (WLTP) 24,1 – 19,8 kWh/100 km
Autonomie électrique combinée (WLTP) 370 – 512 km
Autonomie électrique en zone urbaine (WLTP) 454 – 611 km
Classe d'efficacité: A

Taycan 4 Cross Turismo

WLTP*
  • 0 g/km
  • 24,8 – 21,4 kWh/100 km
  • 416 – 490 km

Taycan 4 Cross Turismo

Consommation de combustible / Émissions
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 0 g/km
consommation électrique en cycle mixte (WLTP) 24,8 – 21,4 kWh/100 km
Autonomie électrique combinée (WLTP) 416 – 490 km
Autonomie électrique en zone urbaine (WLTP) 518 – 600 km
Classe d'efficacité: A

Taycan Turbo S

WLTP*
  • 0 g/km
  • 23,4 – 21,9 kWh/100 km
  • 440 – 468 km

Taycan Turbo S

Consommation de combustible / Émissions
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 0 g/km
consommation électrique en cycle mixte (WLTP) 23,4 – 21,9 kWh/100 km
Autonomie électrique combinée (WLTP) 440 – 468 km
Autonomie électrique en zone urbaine (WLTP) 524 – 573 km
Classe d'efficacité: A