L’ambition de Porsche pour 2030 : plus de 80 % de véhicules neufs entièrement électriques

Durant l’exercice 2021, la société Porsche AG a confirmé sa position mondiale parmi les constructeurs automobiles les plus rentables. Aussi bien en termes de chiffre d’affaires que de résultat opérationnel, le constructeur de voitures de sport souabe a enregistré un nouveau record. 

En 2021, il a atteint un chiffre d’affaires de 33,1 milliards d’euros, soit 4,4 milliards de plus que l’année précédente, ce qui équivaut à une croissance de 15 % (chiffre d’affaires 2020 : 28,7 milliards d’euros). Le résultat opérationnel s’est élevé à 5,3 milliards d’euros, dépassant ainsi de 1,1 milliard celui de l’année 2020 (hausse de 27 %). Porsche a ainsi réalisé un bénéfice sur le chiffre d’affaires de 16,0 % (contre 14,6 % l’année précécente).

« Ce bilan positif est le résultat de décisions courageuses, innovantes et tournées vers l’avenir », souligne Oliver Blume, Président du directoire de Porsche AG. « Notre branche traverse à l’heure actuelle la plus grande mutation de son histoire », ajoute-t-il. « Nous avons posé très tôt des jalons stratégiques et sommes actuellement très bien positionnés. Le travail d’équipe est la clé de ce succès. » Selon Lutz Meschke, vice-président et directeur en charge des finances et des techniques de l’information, ces brillants résultats découlent avant tout d’une palette de produits attractive et de la structure de coûts saine que pratique Porsche AG : « Nos résultats financiers reflètent l’excellente profitabilité de notre entreprise. Ils incarnent notre croissance créatrice de valeur ainsi que la robustesse de notre modèle commercial et de son succès, y compris dans des conditions-cadres difficiles, comme c’est le cas en ces temps de pénurie de semi-conducteurs. »

Oliver Blume, Chairman of the Executive Board of Porsche AG, Lutz Meschke, Deputy Chairman of the Executive Board and Member of the Executive Board responsible for Finance and IT of Porsche AG, l-r, Annual Press Conference, 2022, Porsche AG

Le cash-flow net a augmenté de 1,5 milliard d‘euros, passant ainsi de 2,2 milliards d’euros en 2020 à 3,7 milliards en 2021. « Comme en témoignent également ces chiffres spectaculaires, Porsche est particulièrement bien placée sur le marché », se félicite Lutz Meschke. Cette évolution positive repose aussi sur l’ambitieux « Programme de résultats 2025 ». Celui-ci vise à stimuler durablement les résultats au travers de nouvelles innovations et de nouveaux modèles commerciaux. Voici ce qu’en dit Lutz Meschke : « Grâce à notre personnel extrêmement motivé, notre programme de résultats est un plein succès. Porsche a encore renforcé son efficience et abaissé le seuil de rentabilité. Cela nous donne la marge de manœuvre requise pour investir dans l’avenir de notre entreprise malgré un contexte économique difficile. Nous poursuivons avec détermination nos investissements dans l’électrification, la numérisation et la durabilité. Je demeure confiant que Porsche sortira plus forte des crises mondiales actuelles. »

La situation internationale actuelle appelle à la prudence et à l’humilité : « Porsche considère avec beaucoup d’inquiétude et de consternation le conflit armé qui fait rage en Ukraine », déclare Oliver Blume. « Nous continuons à espérer un cessez-le-feu et un retour à la diplomatie. La sécurité et l’intégrité des personnes passent avant tout. » Afin de venir en aide aux personnes en détresse en Ukraine, Porsche AG a fait don au total d’un million d’euros. Une task force composée d’experts mesure en permanence le degré d’impact du conflit sur les activités de Porsche. Les chaînes d’approvisionnement étant impactées, la production dans les usines Porsche est perturbée.

« Les prochains mois s’annoncent difficiles, tant sur le plan économique que politique. Néanmoins, nous gardons notre objectif stratégique solidement ancré depuis des années, à savoir la garantie d’un bénéfice sur le chiffre d’affaires d’au moins 15 % à long terme », précise le directeur financier Lutz Meschke. « Notre task force a d’ores et déjà pris des mesures qui garantissent notre résultat. Nous voulons ainsi nous assurer de pouvoir continuer à satisfaire nos exigences élevées en matière de rendement. La mesure dans laquelle nous y parviendrons dépendra également d’enjeux externes sur lesquels nous n’avons aucune influence. » Au niveau interne, cependant, Porsche a créé toutes les conditions favorables au succès de son modèle commercial : « Sur les plans stratégique, opérationnel et financier, Porsche est en parfaite position. C’est pourquoi nous sommes confiants dans l’avenir et nous félicitons du challenge que sera notre entrée en bourse. Cette étape décisive devrait permettre à Porsche de parfaire son profil et d’accroître sa liberté d’entreprise. En même temps, Volkswagen et Porsche pourraient, à l’avenir, continuer à profiter de synergies communes. »

En 2021, Porsche a livré aux clients 301 915 véhicules, franchissant ainsi pour la première fois de son histoire la marque des 300 000 unités (272 162 véhicules en 2020). Les modèles les plus vendus furent le Macan (88 362) et le Cayenne (83 071). Quant au Taycan, les ventes ont plus que doublé : 41 296 clients ont pris possession de cette première Porsche entièrement électrique. Avec ce score, le Taycan a même dépassé la 911, voiture de sport icônique s’il en est, bien que celle-ci ait également atteint un nouveau record avec 38 464 exemplaires vendus en 2021. Oliver Blume : « Le Taycan est une pure Porsche qui suscite l’engouement de tous, aussi bien des nouveaux clients que ceux de longue date, des experts et des médias spécialisés. Nous intensifions notre offensive électrique en lui ajoutant un modèle supplémentaire : au milieu de la présente décennie, nous voulons proposer notre voiture de sport à moteur central 718 uniquement en version entièrement électrique. »

Porsche delivers more than 300,000 vehicles

Strongest delivery result in the company’s history: Porsche delivered 301,915 vehicles to customers worldwide in fiscal year 2021, an increase of 11 per cent compared to 2020.

more

L’année passée, déjà près de 40 % des véhicules Porsche neufs livrés en Europe étaient électrifiés, que ce soit sous forme de modèle hybride rechargeable ou entièrement électrique. En outre, Porsche avait annoncé vouloir atteindre un bilan neutre en CO2 d’ici 2030. « En 2025, la moitié de toutes les Porsche nouvellement vendues seront électrifiées, c’est-à-dire entièrement électriques ou hybrides rechargeables », annonce Oliver Blume. « En 2030, la part de nouvelles voitures entièrement électriques devrait dépasser 80 %. » Pour atteindre cet objectif ambitieux, Porsche investit avec ses partenaires dans des bornes de recharge haut de gamme ainsi que dans la mise en place d’une propre infrastructure. D’autres investissements importants sont réalisés dans des technologies clés telles que les systèmes de batteries et la fabrication de modules. Le nouveau groupe Cellforce développe et produit des cellules de batteries haute performance qui devraient être prêtes pour la production en série d’ici 2024.

En 2021, Porsche a réussi à augmenter ses ventes dans toutes les régions de distribution du monde. Une fois de plus, la Chine a été le marché le plus important en termes de volume. Avec près de 96 000 livraisons, Porsche y a enregistré une augmentation de 8 % par rapport à 2020. En Amérique du Nord, Porsche a connu une croissance fulgurante : aux États-Unis, le nombre de livraisons a augmenté de 22 % pour atteindre plus de 70 000 unités. Une évolution très positive a également été observée en Europe : rien qu’en Allemagne, Porsche a augmenté ses livraisons de véhicules neufs de 9 % et a atteint 29 000 unités.

Weitere Artikel

Consommation et émissions

Taycan GTS Sport Turismo

WLTP*
  • 0 g/km
  • 24,1 – 21,0 kWh/100 km
  • 424 – 490 km

Taycan GTS Sport Turismo

Consommation de combustible / Émissions
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 0 g/km
consommation électrique en cycle mixte (WLTP) 24,1 – 21,0 kWh/100 km
Autonomie électrique combinée (WLTP) 424 – 490 km
Autonomie électrique en zone urbaine (WLTP) 524 – 615 km
Classe d'efficacité: A

911 Targa 4 GTS

WLTP*
  • 11,3 – 10,8 l/100 km
  • 257 – 245 g/km

911 Targa 4 GTS

Consommation de combustible / Émissions
consommation de carburant en cycle mixte (WLTP) 11,3 – 10,8 l/100 km
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 257 – 245 g/km
Classe d'efficacité: G

Modèles Taycan

WLTP*
  • 0 g/km
  • 24,1 – 19,6 kWh/100 km
  • 370 – 512 km

Modèles Taycan

Consommation de combustible / Émissions
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 0 g/km
consommation électrique en cycle mixte (WLTP) 24,1 – 19,6 kWh/100 km
Autonomie électrique combinée (WLTP) 370 – 512 km
Autonomie électrique en zone urbaine (WLTP) 440 – 630 km
Classe d'efficacité: A

Macan T

WLTP*
  • 10,7 – 10,1 l/100 km
  • 242 – 229 g/km

Macan T

Consommation de combustible / Émissions
consommation de carburant en cycle mixte (WLTP) 10,7 – 10,1 l/100 km
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 242 – 229 g/km
Classe d'efficacité: G

911 Carrera GTS

WLTP*
  • 11,4 – 10,4 l/100 km
  • 258 – 236 g/km

911 Carrera GTS

Consommation de combustible / Émissions
consommation de carburant en cycle mixte (WLTP) 11,4 – 10,4 l/100 km
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 258 – 236 g/km
Classe d'efficacité: G

Modèles 911 Carrera

WLTP*
  • 11,4 – 10,1 l/100 km
  • 259 – 229 g/km

Modèles 911 Carrera

Consommation de combustible / Émissions
consommation de carburant en cycle mixte (WLTP) 11,4 – 10,1 l/100 km
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 259 – 229 g/km
Classe d'efficacité: G

911 GT3

WLTP*
  • 13,0 – 12,9 l/100 km
  • 294 – 293 g/km

911 GT3

Consommation de combustible / Émissions
consommation de carburant en cycle mixte (WLTP) 13,0 – 12,9 l/100 km
émissions de CO₂ en cycle mixte (WLTP) 294 – 293 g/km
Classe d'efficacité: G