#GetCreativeWithPorsche : Masterclass photographie

#RêvonsChezNous. Bienvenue dans le premier épisode de la série de masterclass proposée par Porsche Newsroom. Ces masterclasses sont conçues pour aider les passionnés à aiguiser leurs compétences créatives en matière d'automobile pendant le confinement. Dans ce premier épisode, Richard Pardon explique l'art de la photographie.

Pendant la crise que nous traversons, alors que des millions de personnes sont incitées à rester chez elles, Porsche Newsroom lance une nouvelle série de masterclasses automobiles conçues pour vous aider à aiguiser vos compétences depuis le confort de votre foyer.

Porsche a sélectionné pour ses masterclasses les personnes les plus créatives et les plus talentueuses du monde de l’automobile, de Michael Mauer, responsable du style Porsche, à Richard Tipper, valet devenu influenceur malgré lui.  L'objectif est de proposer une série de guides qui permettent aux amateurs de perfectionner leurs compétences dans un certain nombre de disciplines, comme la photographie automobile, le design, l’esthétique, l'art - et même la conduite. Tout cela en restant à la maison et en respectant les règles de distanciation sociale.

Le premier à se prêter au jeu est Richard Pardon, photographe officiel de l'équipe de Formula E TAG Heuer Porsche, dont les images de voitures ont honoré les couvertures de certains des plus grands titres automobiles du monde. Au cours de la semaine passée, Richard Pardon (@richardpardon) a abordé un sujet par jour sur les canaux sociaux de Porsche Newsroom (@PorscheNewsroom sur Twitter et @Porsche_Newsroom sur Instagram) et sur Drivetribe.

Le Britannique, qui parcourt le monde en photographiant des voitures pour certains des plus grands magazines, abordera plusieurs sujets : l'équipement, les meilleures applications de montage et les plus simples d’utilisation, comment utiliser la lumière pour tirer le meilleur parti des formes et des lignes d'une voiture, la "règle des tiers" et bien d'autres choses encore. Porsche Newsroom vous invite à partager vos propres photos de voiture - qu'elles aient été prises dans le passé ou à la maison, pendant le confinement - en utilisant l’hashtag #GetCreativeWithPorsche. Les meilleures images seront partagées sur nos réseaux sociaux, et notre expert, Richard Pardon, proposera ses commentaires et conseils.

Tout d'abord, d’après Richard Pardon, vous n'avez pas besoin de matériel coûteux pour réaliser de beaux clichés.

Les meilleurs appareils photos et applications

Neel Jani (r), 2020, Porsche AG

« La plupart des gens ont un portable avec un appareil photo intégré et je trouve souvent que les photos prises avec mon téléphone sont plus créatives. Avoir trop de choix entre les objectifs, les ouvertures ou encore les vitesses d’obturation peut parfois être un fardeau : si vous pensez trop à une photo, vous pouvez rater le moment alors qu’avec un téléphone, vous êtes toujours prêt à capturer l’instant. »

918 Spyder, 2020, Porsche AG

« Les caméras des smartphones ont fait des bonds technologiques ces dernières années, et même si vous ne pouvez pas agrandir une image de téléphone à la taille d'un panneau d'affichage, ils sont parfaits pour la façon dont nous les utilisons le plus souvent : sur les réseaux sociaux. Il existe des milliers d'applications de montage qui peuvent transformer une bonne image en une image parfaite. J'ai tendance à utiliser l'application mobile Lightroom, car elle se synchronise avec ma version Mac (utile pour envoyer des plans de mon appareil photo au téléphone, et des montages à la volée). Il offre les mêmes fonctionnalités que la version sur ordinateur, mais vous devrez vous rappeler pas qu'il ne s'agit pas de fichiers bruts, et qu'ils n'auront pas la même possibilité de modification qu'un fichier brut provenant d’un appareil photo hybride ou d’un DSLR. »

911 Carrera 4S, 911 Turbo S, 911 GT3 RS, 911 Carrera S, 911 Carrera, 2020, Porsche AG

« VSCO est idéal pour ajouter des filtres et créer un look spécifique très rapidement. C'est probablement mon application préférée pour retravailler la couleur d’une image de téléphone. »

Le garage de Magnus Walker, 2020, Porsche AG

« Unfold est une application qui me permet de créer une mise en page pour les stories d'Instagram. Mon mur Instagram (@richardpardon) est comme mon portfolio, donc l'utilisation de la fonction Stories est une échappatoire qui me permet de poster tout et n'importe quoi. Lors d'un week-end de course de Formula E, je poste souvent entre 10 et 15 stories par jour ».

Vitesse d'obturation

« La vitesse d'obturation est liée à la durée d'ouverture de l'obturateur à l'intérieur de l'appareil : de 1/8000e de seconde à une demi-minute. Lorsque l'obturateur est ouvert, la lumière rentre dans l’appareil et expose votre image. Lorsqu'il s'agit de photographier des voitures en mouvement, la modification de la vitesse d'obturation nous permet de figer une image (obturation rapide), ou d'ajouter du mouvement / flou (obturation lente) pour créer un effet dynamique. Toutes les appareils photo modernes ont un mode qui vous permet de régler la vitesse d'obturation, et l’appareil calculera alors toutes les autres variables pour vous. »

911, 2020, Porsche AG

« Pour une image statique, j'utilise une vitesse d'obturation rapide (1/500e ou plus). Cela permet de figer tout mouvement et d'éliminer le flou. »

911 GT1, 2020, Porsche AG

« Pour ajouter du mouvement à une image, c'est-à-dire pour illustrer le passage d'une voiture, une vitesse d'obturation plus lente (1/250e à 1/30e) est nécessaire. C'est là qu'un peu d'entraînement est nécessaire, car vous devez réaliser un panoramique actif de l’appareil avec votre sujet - en fait, le suivre lorsqu'il bouge. Lorsque vous sentez que la vitesse de votre panoramique correspond à celle de la voiture, feu ! Avec un peu d'entraînement, vous serez capable de faire un panoramique à des vitesses plus lentes. Il n'y a pas de formule magique : vous apprendrez à juger la vitesse à laquelle une voiture se déplace, ou si elle tourne dans un virage, etc. »

Porsche 99X Electric, 2020, Porsche AG

« Vous verrez souvent des magazines ou des marques automobiles utiliser des photos réalisées en suivi de derrière ou de face, alors que le sujet roule. On obtient ces résultats en utilisant une deuxième voiture pour "poursuivre" ou rouler à côté de la voiture que vous photographiez. Le même principe s'applique : il faut une vitesse d'obturation plus lente pour ajouter du mouvement, mais il faut aussi rester le plus immobile possible. Il est essentiel que les deux voitures se déplacent, autant que possible, à l'unisson - et à ce moment-là, vous photographiez. L'obturateur s'ouvre, la route devient floue et, avec un peu de chance, si la voiture qui se trouve derrière ou devant se déplace à la même vitesse sur un tracé identique, elle sera nette. Dans les deux cas, qu'il s'agisse d'un panoramique ou d'une voiture à l'autre, il vaut mieux faire feu : déclenchez l’appareil en rafale autant que vous le pouvez, car tous ne seront pas nets. »

718 Cayman GT4, 2020, Porsche AG

Lumière

« Les designers automobiles passent d'innombrables heures à créer des formes et des lignes que nous prenons souvent pour acquises. Lorsqu'un constructeur me demande de photographier un nouveau modèle avant qu'il ne soit dévoilé au public, c'est un véritable privilège. Et parce que ce sont souvent les premières images que le public voit d'un véhicule, il est essentiel d'utiliser la lumière pour mettre en valeur son design de la meilleure manière possible. »

Cayenne Coupé, 2020, Porsche AG

« Naturellement, la lumière vient d'en haut (le soleil), donc ma première règle de base est d'éclairer la voiture d'un angle plus élevé. Pour moi, la lumière n'est pas la partie intéressante : c'est l'ombre qui l'est. L'ombre raconte une histoire : d'où vient la lumière, à quelle hauteur et à quelle distance elle se trouve. C'est étonnant de voir à quel point la lumière peut donner une apparence différente à la forme d'une voiture. »

718 Cayman GT4, 2020, Porsche AG

« Mon style photographique est de toujours prendre des photos avec un éclairage de fond. J'aime faire face au soleil/à la lumière, car cela signifie que l'ombre vient vers l'appareil photo et aide à raconter une histoire. Vous obtenez également des reflets, qui, lorsqu'ils sont bien utilisés, sont l'une de mes choses préférées dans une image. Mais pour cela, je dois généralement m'échapper du Royaume-Uni pour trouver le soleil... »

911 GT3, 2020, Porsche AG

Composition

« L'un des aspects les plus passionnants de la photographie, pour moi, est de pouvoir présenter le monde à travers mes propres yeux. Si vous demandez à deux photographes de capturer la même chose, les résultats seront toujours différents. Il n'y a pas deux images identiques. Et si on me demandait quelle est ma photo préférée, je dirai toujours que ce sera la prochaine. »

Porsche 99X Electric, 2020, Porsche AG

Sur le fil Instagram de Porsche Newsroom, Richard Pardon a distillé la semaine dernière quelques conseils pour vous aider à prendre des images plus "fortes", qu'il s'agisse d'imaginer des lignes de quadrillage dans vos photos pour aider à placer le sujet ou d'éviter les éléments distrayants tels que les lampadaires émergeant du haut d'une voiture. « L'essentiel est de guider l'œil du spectateur vers le sujet. »

935, Moby Dick, 2020, Porsche AG

« Prenez en compte le fait de photographier de bas ou de haut : la meilleure façon de prendre en photo une GT3, par exemple, est de le faire de plus bas pour mettre l'accent sur l'aileron. L'ajout d'objets au premier plan peut également aider à ajouter de la profondeur. Pourquoi ne pas photographier à travers les feuilles pour ajouter de la couleur ? Ou à travers un rocher pour ajouter de la texture ? »

911 GT3, 2020, Porsche AG

« Certaines de mes meilleures images de voiture sont celles qui sont prises d’un angle sous lequel on ne voit habituellement pas un véhicule. Au lieu de prendre des photos à hauteur de tête, essayez d'escalader quelque chose à proximité pour avoir un point de vue, ou faites des expériences avec un drone (là où cela est permis). »

911 GT3, 2020, Porsche AG

Utiliser la journée entière

« Photographier les courses d'endurance est exceptionnel car cela permet de photographier du lever au coucher du soleil - et ensuite durant la nuit. Bien que l'aube et le crépuscule sont souvent les meilleurs moments de la journée pour prendre des photos, l'obscurité vous permet de mettre votre sujet en valeur sous un autre jour - littéralement. Les photos sont prises lorsque l'obturateur s'ouvre et que le capteur (ou la pellicule) est exposé à la lumière. Lorsqu'il n'y a pas de lumière - la nuit, par exemple - la vitesse d'obturation s'allonge considérablement. »

« Vers la fin 2019, on m'a demandé de photographier le lancement au Royaume-Uni de la Porsche 718 Spyder pour le magazine EVO, dans la forêt de Kielder – la plus grande réserve de ciel étoilé d'Europe. Le reportage portait sur la conduite de nuit, sous les étoiles, avec la célèbre bande-son du six cylindres du 718 Spyder comme fond sonore. »

« La vitesse d'obturation de l’appareil photo étant réglée sur 30 secondes, nous avons utilisé les feux arrière du Spyder pour "peindre" la route, ce qui donne une impression de voyage et de mouvement appelée "light-trail". Plus l'obturateur est ouvert longtemps, plus la lumière disponible (dans ce cas, celle des étoiles) s'accumule pour donner une silhouette à l'horizon. »

Spyder Trails, 2020, Porsche AG

« Lorsque votre appareil photo est sur un trépied, vous pouvez imaginer l’utilisation d’une source de lumière artificielle. Il ne s'agit pas forcément d'un flash d'appareil photo coûteux, mais d'une lumière constante comme une lampe torche. Avec une longue exposition, commencez à éclairer votre sujet avec la torche. C'est ce que l’on appelle le light painting. Vous pouvez marcher dans le cadre ou faire le tour de la voiture, et tant que la lumière ne vous éclaire pas, vous ne serez pas exposé dans votre prise de vue finale. Pensez à la direction de la lumière, créez une forme en vous tenant immobile et en faisant une ombre/un reflet. Vous pouvez aussi marcher le long de la voiture, la lumière se reflétera dans sa peinture et créera un reflet continu. »

718 Spyder, 2020, Porsche AG

« Je vous encourage à partager toutes les images que vous prenez avec l’hashtag #GetCreativeWithPorsche. Je vous ferai part de mes commentaires lorsque je le pourrai. En attendant, amusez-vous, faites des expériences et soyez créatifs. Ce n'est pas parce que nous sommes actuellement en confinement que nous ne pouvons pas montrer au monde comment nous le voyons. »

911 RSR, 2020, Porsche AG

Related Content

Consommation et émissions

  • 9,5 – 9,4 l/100 km
  • 217 – 214 g/km

Cayenne Coupé

Fuel consumption / Emissions
Fuel consumption combined 9,5 – 9,4 l/100 km
CO2 emissions combined 217 – 214 g/km
  • 10,9 - 10,2 l/100 km
  • 249 - 232 g/km

718 Spyder

Fuel consumption / Emissions
Fuel consumption combined 10,9 - 10,2 l/100 km
CO2 emissions combined 249 - 232 g/km
  • 10,0 - 9,6 l/100 km
  • 227 - 220 g/km

911 Carrera S

Fuel consumption / Emissions
Fuel consumption combined 10,0 - 9,6 l/100 km
CO2 emissions combined 227 - 220 g/km
  • 12,3 – 12,0 l/100 km
  • 278 – 271 g/km

911 Turbo S

Fuel consumption / Emissions
Fuel consumption combined 12,3 – 12,0 l/100 km
CO2 emissions combined 278 – 271 g/km
  • 9,4 l/100 km
  • 215 g/km

911 Carrera

Fuel consumption / Emissions
Fuel consumption combined 9,4 l/100 km
CO2 emissions combined 215 g/km
  • 12,9 – 12,7 l/100 km
  • 290 – 288 g/km

911-GT3-Typ-991-II

Fuel consumption / Emissions
Fuel consumption combined 12,9 – 12,7 l/100 km
CO2 emissions combined 290 – 288 g/km
  • 10,9 - 10,2 l/100 km
  • 249 - 232 g/km

718 Cayman GT4

Fuel consumption / Emissions
Fuel consumption combined 10,9 - 10,2 l/100 km
CO2 emissions combined 249 - 232 g/km
  • 11,1 – 10,2 l/100 km
  • 253 – 231 g/km

911 Carrera 4S

Fuel consumption / Emissions
Fuel consumption combined 11,1 – 10,2 l/100 km
CO2 emissions combined 253 – 231 g/km